Mardi 21 Octobre 2014, 18:43     Connectés : 26      Membres : 25



Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débat #3: pour ou contre le dématérialisé ?

par Killpower 30 Nov 2012 11:30 116

Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.


 

En un peu moins de 50 ans, le monde du jeu vidéo a subi de profondes mutations pour de multiples raisons d'ordre financier, économique ou social. On achète un jeu vidéo pour son contenu, mais jusqu'à pas si longtemps, l'enrobage avait une importance cruciale pour attirer le client. Rappelez-vous, vous les plus vieux, ces jolies boîtes de RPG avec des illustrations de couverture alléchantes et marquantes.

Aujourd'hui, la conjoncture économique et culturelle a considérablement transformé ce contenant. De la grosse boîte avec notice et carte avec disquette, puis CD-rom, on est passé à des formats DVD avec notices PDF, le support papier étant de plus en plus considéré comme un élément collector que les plus riches ou les plus fanatiques se permettent d'acheter. Et puis, l'explosion d'internet et du téléchargement à gros débit a permis la naissance du dématérialisé. Comprenez par là que les jeux video, de composante numérique, perdent entièrement leur enrobage et sont directement downloadables via les plates-formes de téléchargement des distributeurs, dans une optique d'économie, de fabrication, d'intervenants qui prenaient leur marge sur la chaîne de distribution, de lutte contre le piratage, et au nom du progrès.

Pour les consoles, la PSP Go fut une des premières à tenter l'expérience du tout dématérialisé et de passer uniquement par le téléchargement des jeux. Cette première approche en 2009, fut un échec,  le public n'était pas encore prêt à cette évolution, tout comme les magasins qui voyaient leur marge de profit tomber à zéro et qui  mirent leur veto sur sa vente.

Trois ans plus tard, l'évolution numérique va tellement vite que la mode est accepté et la PSPVita vit bien mieux le changement, tout comme pourraient l'être les prochaines consoles de salon qui fonctionnent de plus en plus via net, dont chaque fabricant possède sa propre plate-forme de téléchargement. Et puis les indies, de plus en plus nombreux, n'ayant pas les moyens de faire distribuer leur jeu au format physique, via Internet, ont su se faire une place dans le dématérialisé. 

On peut aussi parler des nouveaux supports de jeu tel que les tablettes, les portables ou autres qui proposent une multitude de jeux sans pour autant passé par le support physique qui devient de plus en plus obsolète, voire has been. Du coup, une question se pose : pour ou contre la dématérialisation des jeux et la disparition de nos boites et livrets de jeu ?

Et si on commençait par demander l'avis du boss de fin de niveau, Megamat, et d'Etienne Navarre ?

 

POUR: Megamat


Comment oublier ces grosses boites en carton remplies d'objets précieux et pétillants de malice, nous procurant un bonheur sans nom, comme le petit livret cartonné qui nous racontait les débuts de l'histoire ou nous expliquait comment utiliser le jeu dans ces moindres détails, une multitude de disquettes ou de CD, une bande originale ou encore une carte de l'univers dans lequel nous pouvions voyager tout au long de l'aventure ? Mais force et de constater que depuis de nombreuses années, les boites ont diminué de volume, tout d'abord en se plastifiant et en se vidant, ne laissant qu'un DVD et un mini livret basique avec son code, merci l'ère des consoles de salon. Par ailleurs, un jeu sur deux, le DVD ne contient que le client Steam, Origin ou encore celui de Windows Live sur lequel on vous demande de télécharger le jeu en entier. Alors pourquoi être pour la dématérialisation me direz-vous, alors que la nostalgie rempli mes yeux de buées et d'humidité ? Est-ce une fatalité ?

Et bien oui, c'est une fatalité car on a beau crier au scandale de la disparition de nos boites, il n'en est pas moins qu'il n'y a plus rien dedans et qu'elles ne servent plus à rien, si ce n'est qu'à remplir nos étagères déjà remplies de vieilleries inutiles mais au combien importantes ! Par ailleurs, on retrouve encore de belles boites bien remplies grâce aux éditions spéciales ou collectors, mais là, le prix n'est plus le même, il faut le reconnaître. Alors, autant aller directement sur des plates-formes de téléchargement qui offrent de plus en plus de service et de goodies et aident, pour certains, les studios indépendants.

En parlant de service, nous avons par exemple la possibilité d'installer le jeu sur plusieurs ordinateurs et maintenant grâce au cloud, on peut même continuer une partie en cours, et cela où l'on veut. Plus la peine de se casser le trognon à chercher une mise à jour, celles-ci sont automatiques, et il faut bien le dire, ces plates-formes gèrent bien mieux qu'avant, comme Steam et GoG, qui sont les meilleures d'entre elles, en proposant un catalogue énorme souvent à des prix incroyables. Origin, la plateforme d'Electronics Arts, va également s'ouvrir à ce marché en pleine expansion et offrir de nouveaux services tout en étoffant ses offres dans son catalogue. On ne peut également s'empêcher de penser à Kickstarter qui utilise cette forme de dématérialisation pour financer les projets des studios. Et pour terminer par le plus intéressant, il convient de dire que le prix du dématérialisé est arrivé à être enfin moins cher, mais seulement depuis un an ou deux, ce qui était au début une aberration en soi.
 


 

CONTRE: Etienne Navarre


Oui, j'ai une bibliothèque Steam bien chargée et j'aime zieuter avec envie leurs promotions alléchantes et généreuses. Oui, le dématérialisé permet de trouver des jeux bien mois chers et oui, il est plus écologique de télécharger un jeu que d'acheter une boite plastique avec un disque et un gros livret de papier (quand c'est encore le cas).

Oui mais voilà. Je vais vous raconter une anecdote. Quand j'étais étudiant, j'allais acheter mes jeux avec mon pote n°1 dans notre boutique habituelle. Et systématiquement, après s'être promenés une bonne heure dans la boutique à taper le bout de gras avec les vendeurs, on ressortait avec notre belle boite, nous rendions dans un pub irlandais, commandions une délicieuse mousse et prenions plaisir à ouvrir la boite, lire le livret, découvrir ce que le jeu avait à offrir et manipuler une belle galette imprimée. Et nous en discutions longtemps alors que nous n'avions même pas joué au jeu ! Aujourd'hui, le dématérialisé déshumanise en quelque sorte ce type de consommation : on surfe, on trouve une promo intéressante, on achète et boum, on joue (on on se dit qu'on y jouera plus tard). Les réseaux sociaux font le reste pour ce qui est de "partager". Cela ne me convainc pas.

Bien que je consomme les deux types de produits de manière égale, j'avoue avoir une affection particulière pour le produit physique à l'ancienne car j'y suis sentimentalement attaché. Et je prends toujours plaisir à manipuler mes boites de jeux car ce sont parfois ces belles boites qui me donnent envie de réinstaller un jeu. L'avenir est clairement au dématérialisé, cela ne fait aucun doute. C'est pour cela que je profite encore de mes boites chéries tant que je le peux. Entre plate-formes de téléchargements et jeux à la demande, l'offre est réelle et intéressante mais je resterai un défenseur sentimental de ma bonne vieille boite de jeu à l'ancienne avec de belles illustrations, un large livret fourni en infos et des résumés en quatrième de couv' qui donnent envie de s'y mettre immédiatement. Le dématérialisé isole le joueur et réduit le plaisir du partage : oui, c'est du sentimentalisme mais pas du passéisme.

 

Archives

Pour ou contre le retour des vieux RPG ?

Pour ou contre le sexe et les romances dans les RPG ?

Commentaires (116)

#2

TrollTraya
Noble

Il y'a encore peu de temps, j'était entièrement contre la dématérialisation, que je considérais (fort justement quand même )comme un des moyen des éditeurs de lutter contre le marché de l'occasion. Cette idée associée aux pratiques parfois douteuses de grandes enseignes comme Steam (pertes des jeux achetés si refus des nouvelles conditions d'un contrat remanié, limite du nombre d'activation, etc...) m'ont largement refroidi à propos de la dématérialisation.



Mais d'autres comme platefrome comme GoG m'ont convaincu, offrant pas mal de bonus sur la plupart des titres et proposant surtout les jeux en DRM-free. Des conditions décentes qui permettent en plus d'améliorer l'exposition des produits indépendants.



Alors oui, j'ai la nostalgie des grosses boîtes, mais en ces temps de chasse aux gaspis, elles sont peut être trop coûteuses, non pas en billet verts, mais en ressources primaires (et paf, l'argument écolo ni vu ni connu) alors je peux faire l'impasse dessus.



Un gros oui pour le dématérialisé, mais pas dans n'importe quelles conditions.
#3

Kelth
Garde

Au début, j'étais plutôt réticent avec les jeux dématérialisés. Puis je me suis rendu compte que ce n'était pas le jeu qui me posait problème, mais les "à côté".

Du coup, si le jeu m’intéresse vraiment et qu’il propose une édition collector, j’achète la version boite. Si le jeu (ou la version collector) proposé m’intéresse moins, je privilégie la version dématérialisée.

Si je prends l'exemple de The Witcher 2, je trouve que l'artbook au format PDF n'a que très peu d'intérêt comparé au livre fournit dans la version boite. Le plaisir de feuilleter le bouquin ailleurs que devant le PC ne sera pas remplacé avant au moins la sortie de liseuses e-paper couleur performantes (ce qui nous laisse encore quelques années).

Après ça dépend aussi de la politique de la boutique en ligne. Acheter un jeu sur Steam me fait toujours mal au cœur, mais c'est un autre débat.

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 18:04

#4

Chapoire
Garde

En même temps les jeux en physique c'est juste une pauvre boite de DVD en plastique cheap, un livret de 3 pages et 2 pubs...
Alors ça ou le dématérialisé .. franchement ça change quoi ? Le boitier de jeu actuel, ce n'est même pas un bel objet, alors à quoi bon?
Et puis les grosses boite d’antan... qu'est ce que c’était encombrant quand même !

En plus le démat permet a des petits développeur indépendant de sortir relativement facilement leurs jeux partout dans le monde... et de gagner un plus gros pourcentage, plutôt que d'avoir à gérer le réseau de distribution, les pénuries etc...

Moins chère, plus pratique et plus disponible pour le consommateur plus rentable et plus souple pour le développeur... que demande le peuple?

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 12:13

#5

Caldanath
Héros

Moi j'aime pas le démat', parce que le jeu ne t'appartient pas vraiment. On est plus aussi "libre" de pouvoir installer, désinstaller à loisir. Maintenant faut une plateforme comme Steam ou une connexion internet.

Mes boîtes de jeu, ça fait comme une bibliothèque que j'aime bien parcourir. Le plaisir d'avoir la boîte en main. Mais maintenant ils pourissent même les boites avec les jeux Steamwork.

Donc moi je veux un bon mix: du démat' ok, surtout pour les indés, mais aussi des boites. qu'elles ne disparaissent pas.



Et qu'on arrête de me sortir les conneries sur le prix. Les éditeurs ont virés les manuels sous prétexte de meilleur prix et d'écologie, les prix n'ont pas bougé. Et que dire des jeux neufs qui sortent au même prix en boite ou en démat'.

Ça les arrangerait bien le total dématérialisé, je te dis pas la surveillance légale.
#6

TrollTraya
Noble

Caldy, c'est pourquoi GoG c'est le Bien
#7

Reno
Chevalier

Yep. Je suis à 100% avec Kelth ! (Top là ! )

Ok pour le dématérialisé, sauf les collectors avec Art book, etc... dont j'ai vraiment envie.

Et tout comme TTya, je préfère GoG à Steam.

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 13:02

#8

Caldanath
Héros

Le 30/11/2012 - 12:54, TrollTraya a dit :Caldy, c'est pourquoi GoG c'est le Bien




Oui mais ce que je voulais dire aussi, c'est que les mecs enlèvent tout ce qui faisaient l'intérêt des boites comme les manuels. Résultat, les gens préfèrent se tourner vers le dématérialisé.

Ensuite les gens s'habituent de plus en plus à avoir du démat', jusqu'à n'avoir que ça. Trouver ça totalement normal.

Et ensuite pourquoi pas nous sortir des consoles proposant exclusivement du démat' ? Les gens seraient tellement sous perf' de flemme qu'ils en auraient plus rien à faire.

La PSP Go et son exclu dématérialisé a fait un échec, mais en sera-t-il autant de la prochaine ?
#9

TrollTraya
Noble

Attention, va y avoir pire, la Ouya, proposant exclusivement des jeux en téléchargement et en free to play.



Sinon, pour la démat, il y'aura toujours la concurrence entre les différents distributeurs, qui fera que les prix resteront abordables et limitera les politiques à la con comme celle de Steam.



Et pour moi qui perds 25 à 30% de mes jeux vidéos lors de mes déménagements, je trouve qu'avoir un disque dur externe avec tous mes titres, ça évite les frustrations des déballages de cartons du style : "Merde, j'étais sûre de l'avoir mis là!"

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 13:12

#10

AbounI
Gobelin

Parceque lire un manuel (quand ils méritent leur nom, cf Inquisitor) en pdf, non merci.
Parce que le plaisir d'une jaquette, d'un boitier, bref d'un objet
Parce que la liberté d'installer/désinstaller plus facilement ses jeux, surtout si on se fait un changement de config total
parce que la perte de temps quand il faut dl

Vive les boites
#11

Batman
Grand gobelin

Je te rejoins Cal, plus on avance dans le temps, plus le dématérialisé se démocratise.

On n'achète plus trop de CD, on passe directement par iTunes. La pluspart des grosse production de l'industrie du cinéma sorte dans des coffret incluant DVD, BluRay et Copie Digital.

Ce n'est que pure suposition, mais j'imagine bien qu'un jour viendra où tout ce qui est numérisable sera distribuer numériquement. On aura sa boite dans son salon qui permettra d'acheter et de télécharger à très gros débit un film, un jeu, un album de musique, un livre, une emmission ou que sais-je encore.

L'avantage du dématérialisé, c'est aussi la rapidité de sa disponibilité. Je commande un jeu sur Amazon, si je garde la livraison en 48H, je n'aurais que le je que 2 jours après sa sortie ! Frustration (je suis un peu ironique, mais pas tant) !

Alors qu'en dématérialisé, on peut commencer le téléchargement le jour même, voir quelques jours avant pour certains jeux, et là seul le débit de la connexion limitera l'attente du joueur vorace qui sommeille en nous.
#12

Pampino
Garde

C'est parce que je les collectionne que je préfére avoir une version boîte. C'est comme demandé si on préfére un livre ou sa version affiché sur word ... pour moi y a pas photo. La notion d'objet est trés importante pour moi : bien au-delà de ça, c'est ce qui fait son identité et la supprimer complétement uniquement pour un intérêt financier je trouve ça grotesque.

En revanche je ne crache pas complétement dessus, il y a actuellement des jeux introuvables, inabordables au niveau du prix ou tout simplement qu'aucun support récent n'est capable de les lire et dans ce cas précis je suis bien contente de retrouver une version remasterisé en démat.

Il y a donc au final du pour et du contre; je pense cependant qu'il ne faut pas en abuser et le " absolument tout " démat. autant dire que je suis complétement contre : les choses sont ce qu'elles sont pas la peine de vouloir les dénaturiser à 100% !
#13

Caldanath
Héros

Et ça me fait peur Bat', peur qu'un jour on en vienne au tout dématérialisé. Peur qu'un jour on reste tous cloitré chez nous à commander nos bouquins, jeux, musiques, films en numérique.

Bah moi j'aime pas ce concept c'est tout.



Donc dématérialisons, mais avec modération.

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 13:30

#14

loup_solitaire
Paladin

Pour... dans 50 ans, que l'on ai tous une bonne connexion... (parce que je lutte pour telech chaque Giga, moi >.< rofl. 60Ko/sec... c'est long...)

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 14:00

#15

PHC2908
Villageois

Perso, je n'ai rien contre le dématérialisé sauf qu'avec ma connexion internet en mousse (1Mbits/s max), il me faut des fois plusieurs jours pour télécharger un jeu complet.

STEAM est heureusement bien fait sur ce point parce qu'on peut télécharger petit à petit et ensuite on peut créer de quoi les réinstaller sans retélécharger. Sans cela, je ne pourrai tout simplement pas faire d'achat de ce type.

N'empêche, que je préfère la version boite parce que c'est plus rapide à installer / jouer (et j'ai quelque chose de concret entre les mains ^^) mais encore faut-il pouvoir en trouver une.

Je ne suis pas par contre spécialement attaché aux gadgets des éditions collector donc si je disposais d'une "vraie connexion internet", je pourrai très bien m'en passer.
#16

TrollTraya
Noble

Euh, Caldy, pas besoin du tout démat' pour ça... J'en connais qui commandent déjà tout sur amazon et consort et ne font plus les boutiques..



Pour ma part, la démat, ça permet surtout de retrouver les vieux trucs à petits prix dont mes CD sont bousillés et trouver des perles indépendantes. Et là dessus, la dématérialisation réussis bien son contrat.
#17

Etienne Navarre
Gobelin

Pour ma part, ça fait bien longtemps que je n'achète plus mes jeux en magasin. Trop cher, un service loin d'être idéal, des disponibilités relatives... Internet a gagné la bataille me concernant, pour le marché des jeux s'entend.
#18

Munshine421
Paladin

Ah c'est sur devoir se taper un manuel de 300 pages avant de pouvoir jouer un jeu, changer de disquette toutes les minutes, ne jamais savoir si l'installation allait réussir suivant que le dvd soit mal pressé ou le lecteur défectueux, se taper 1 h de queue aux caisses ou la mauvaise humeur et/ou le mépris du vendeur de la FNOUC ou de Mirognagna c'était le bon temps.
#19

Pampino
Garde

Le 30/11/2012 - 14:15, Etienne Navarre a dit :Pour ma part, ça fait bien longtemps que je n'achète plus mes jeux en magasin. Trop cher, un service loin d'être idéal, des disponibilités relatives... Internet a gagné la bataille me concernant, pour le marché des jeux s'entend.


Ha mais ça fait des années que je n’achète plus mes jeux en magasins également, je commande tout sur internet. En revanche tu nous indiques pas si tes achats sont des boites ou du démat.
#20

Metshael
Garde

Mes comptes sur Steam et GOG s'étoffe petit a petit mais malgré ça je reste toujours un peu réticent avec la dématérialisation en général, donc pas seulement concernant les jeux mais également avec les films ou la musique, car a mes yeux cela reste encore un système de location.

Je viens juste d'acheter le Humble THQ Bundle et de débloquer ces jeux sur mon compte Steam, mon pc actuel (dont la vieille config. ferait littéralement mourir de rire la plupart des pcistes) ne me permet de jouer a aucun de ces jeux, je compte changer de pc courant 2013 mais a ce moment-là qu'est qui me garantie que Steam existera encore ?

En ce moment j'ai bien envie de refaire le premier Suikoden, c'est sans aucun problème que je récupère mon exemplaire acheté il y a plus de 15 ans et que je démarre ma PS1 pour y jouer. Si aujourd'hui j’achète KOTOR 1 & 2 sur Steam, je vais pouvoir y jouer sans problème mais si dans 10 ou même 5 ans j'ai envie d'y rejouer ? Il n'y a aucune garantie que Steam soit encore actif a ce moment-là ou même plus simplement il n'y a aucune garantie que je puisse récupérer le jeu que je vient d'acheter.

Je parle de Steam mais cela peux s'appliquer a n'importe quelle plateforme de téléchargement et pas uniquement sur PC, les consoles sont aussi concernées, je pense notamment au PlayStation Network de Sony qui a déjà connu pas mal de problème par le passé (d'ailleurs merci a Anonymous... je n'ai jamais réussi a récupérer mon compte NA après leur attaque sur le PSN, il n'y avait certes que 3 jeux dessus mais si jamais le disque dur de ma PS3 arrive en fin de vie et que je perd mes données je serai obligé de les racheter pour pouvoir y jouer)

Donc pour moi la dématérialisation est une location ou plutôt un achat temporaire qui vous permet d'avoir accès a ce que vous payer mais uniquement le temps que la plateforme sur laquelle vous l'avez acheté vous permet de le télécharger.

Mais en même temps je ne suis pas complétement contre, cela a permit a de nombreux développeur qui ne trouvait pas d'éditeur de pouvoir quand même sortir leur jeu. Cela a même permit a certain jeux de sortir alors qu'a une autre époque ils aurait été abandonné (je ne pense pas qu'Ubisoft aurait sorti I Am Alive si ce n'était pas en format dématérialiser)

Les plateformes de téléchargement n'offrant, selon moi, pas encore assez de garantie, si j'ai le choix entre une version physique et dématérialiser j'opte pour la version physique même si je doit payer le double du prix pour le même produit (étant principalement un joueur console c'est rare... je viens de prendre le double pack Saint Row 1&2 en boite pour 14.99 € alors que le Xbox live ne propose que le deuxième opus pour 29.99 €) mais si je n'ai pas le choix j’achète sans trop d'hésitation car je passerai d'excellent titre qui n'existe qu'en version dématérialiser même si je dois prendre le risque de devoir a nouveau les racheter dans quelques années.
#21

Oded
Paladin

Pour le dématérialisé qui a permis de voir des vieilleries et des jeux incompatibles ou introuvables débarquer sur nos PCs/Consoles. De plus, je pense que c'est un excellent moyen pour les petits studios de pouvoir distribuer leurs productions de manière simple et peu onéreuse, tout en bénéficiant de l'exposition du Web, plus accessible que la publicité classique.

Mais d'un autre côté, je deviendrai vite contre si les éditeurs et distributeurs commencent à nous imposer ce mode de consommation unique. A partir de là, on prive une partie de la communauté gamer de son plaisir (certes devenu très réduit) de posséder une boite, un DVD, un livret...etc.

Quand à l'excuse de "l'écologie" mentionnée par Etienne et balancée à tord et à travers par nos chers éditeurs milliardaires, je me permets d'émettre de sérieuses réserves. Ok, le démat' ça limite la production de plastique, mais quid des dizaines, voir centaines de serveurs activés H24 pour fournir des gigas et des gigas de binaires et d'exécutables pour le consommateur de dématérialisé ?

Enfin, le démat' c'est cool quand on a de l'ADSL à 20MB voir de la fibre, mais quand on se traine comme moi du 256ko/sec... Ca devient une corvée et un élément rédibitoire (j'ai abandonné l'idée de tester des MMO ou des démos depuis longtemps)

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 14:35

#22

Pampino
Garde

Le 30/11/2012 - 14:25, Munshine421 a dit :Ah c'est sur devoir se taper un manuel de 300 pages avant de pouvoir jouer un jeu, changer de disquette toutes les minutes, ne jamais savoir si l'installation allait réussir suivant que le dvd soit mal pressé ou le lecteur défectueux, se taper 1 h de queue aux caisses ou la mauvaise humeur et/ou le mépris du vendeur de la FNOUC ou de Mirognagna c'était le bon temps.


On ne parle strictement pas de la même chose, je parle du produit en lui-même et toi tu nous parles des inconvénients liés à ceux-ci. Je mets l'accent sur la naturalisation, l'état même d'un objet : un DVD est un DVD, un livre est un livre ... pas la peine de vouloir faire disparaître l'objet en question, en revanche Internet m'a aidé à balayer les inconvénients liés à ceux-ci : plus besoin de devoir faire 20 km pour aller chercher mon jeu en boite dans le magasin, plus besoin de subir des queues de 3 heures pour acheter un livre, je commande tout sur internet et je suis pépére.

Mais là n'est pas le sujet en faites, on parle de dénaturation d'un genre et ça je suis absolument contre : maintenant qu'on a enlevé tous les inconvénients il faudrait chercher à faire oublier l'objet en question ? Balivernes !
#23

akilou0947
Citoyen

Moi ce que j'aime ,c'est ,quand je ne sais pas a quoi jouer, consulter ma bibliotheque de jeu et me retaper un vieux jeu .En cherchant a quoi jouer je vois des jeux tel Dungeon keeper ,Diablo ,Kotor, fable et compagnie qui me rappellent de bons souvenirs . Avec le dématerialisé ca c'est fini, la nostalgie de ces jeux, de ce que l'on a vécu a coté a la periode ou on jouais a ces jeux ca c'est fini.

La dematerialisation c'est joue et oubli.

Je suis pour la dematerialisation pour les petits jeux et les jeux indé qui eux n'ont pas les moyens, mais pour les autres leur seul but et de nous attacher a internet et de tout gerer.Pas d'internet, pas de jeux ex: diablo 3, je par en vacances, je joue pas a diablo 3 et pour contrer sois disant le piratage on perd notre liberté de jeux on a l'impression de louer un jeux.

J'ai peur aussi qu'avec ce systeme on perde en qualité de jeu car clairement aujourd'hui on vise les casual gamer moins tatillons ,qui n'ont pas envie d'investir de temps a chiner un jeu et qui sont bien plus nombreux que les gamers.
#24

redd
Garde royal

Archi pour.

J'étais contre il y a encore quelques années. J'aimais bien garde mes boites, tout ça. Au final, une série de choses ont fait que je suis passé au démat :

- cambriolage ou perte : je me suis rendu compte que j'avais plus de chances de perdre mes jeux en boite plutôt que Steam coule du jour au lendemain sans laisser une chance aux clients de récupérer des copies de leurs jeux. D'ailleurs, ça m'est arrivé et j'ai perdu 50% de mes jeux. Sur Steam, j'ai l'esprit plus tranquille

- CD ou DVD abimés, ou lecteur défaillant : combien de jeux j'ai galéré à installer à cause de redondance cyclique ou autre problème purement matériel ? L'installation de The Witcher 1 a été une vraie galère. Avec Steam, j'ai juste à patienter un peu plus (téléchargement la nuit) et le jeu s'installe sans soucis.

- DRM : certains jeux DVD avaient des protections DRM chiantes, tellement chiantes au point d'empêche le joueur de jouer. "insérez le CD original". "Mais C'EST le CD original, bon dieu". Steam est peut-être un DRM à lui seul, mais inoffensif et transparent.

- Place. Mine de rien, j'achète, j'achète et je n'ai tout simplement plus de place pour ranger mes jeux de plateau, mes livres, mes bandes dessinées, mes mangas, mes boites de jeux. Alors pour les jeux vidéos, maintenant, c'est Steam. Je rachète même des jeux que j'ai déjà en boite sur Steam, parce que je suis un peu maso.

- Disponibilité du jeu. Il est parfois difficile de trouver son jeu vidéo dans sa ville. J'ai vécu à Québec pendant presque 4 ans et j'ai toujours eu les jeux en retard, voire pas du tout ou en anglais seulement (alors qu'ils existaient en français). Avec Steam, c'est fini : j'ai le jeu dès qu'il est dispo, quand je le désire. En France, ce problème est moins présent car il y a toujours Amazon ou autre.

- Prix : les soldes Steam sont énormes. Aucun pirate ne peut plus prétendre que les jeux sont trop chers. Il suffit d'attendre un peu, et pas toujours très longtemps, pour avoir des réductions. XCOM est sorti il n'y a pas longtemps et on le trouvait déjà à 33% de réduction. The Witcher 2 à 7 euros, c'est presque du vol mais dans l'autre sens. C'est juste génial.

- Les boites d'aujourd'hui. Ca fait un bail que les belles boites en carton contenant des goodies ont disparu. Souvenez-vous des boites des jeux Ultima avec leur carte imprimée sur du tissu. Maintenant, quelques jeux sortent des boites collector mais à plus de 100 euros. Les autres, ce sont juste des boitiers DVD sans manuel et un flyer de pub. Quel intérêt ?

Bref, vive le démat.

Et en plus, ça m'empêche pas d'aller quand même boire une mousse avec un pote et lui parler du dernier jeu que j'ai acheté. ;-)

Fan de lecture sur iPad, je commence même un peu à acheter certaines BD directement dessus (sur Izneo par exemple). Mais bon, je commence à peine.


Cela dit, les boites ont leurs avantages.

- Plus pratique pour ceux qui n'ont qu'une très faible connections internet.

- Agréable à regarder dans sa bibliothèque.

Message édité pour la dernière fois le : 30/11/2012 à 14:55

#25

Oded
Paladin

L'autre gros problème du démat', c'est que si ca devient une obligation, plus rien n'empechera les distributeurs de gonfler les prix.




Voir tous
S'abonner