Samedi 23 Août 2014, 15:23     Connectés : 14      Membres : 13



Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Chronique #19 : RPG - Le jeu de rôle : du papier au pixel

par Etienne Navarre 07 Déc 2012 20:00 23

Le jeu de rôle papier est celui par qui tout est arrivé, l'aïeul qui a ouvert la voie aux RPG vidéo-ludiques sur PC ou consoles de salon. Cette activité qui inquiétait un peu les bonnes gens de l'époque pour ce qu'elle renvoyait aux non-initiés (perte de temps, gâchis culturel, microcosme critiqué parce que méconnu) est aujourd'hui rentrée dans les moeurs mais un peu passée de mode, la faute aux avancées technologiques qui nous permettent presque de vivre ce type d'expérience sans les contraintes de temps et sociales.

L'ouvrage d'IG Magazine dépeint avec brio les contours et le coeur du RPG, qu'il s'agisse de ses origines, son évolution et ses codes. L'occasion rêvée de se plonger dans cet univers particulièrement riche que l'on soit simple amateur, puriste ou nouveau venu.

 

Contenu​

 

Ce numéro d'IG Magazine est découpé en trois sections distinctes. Un premier chapitre traite du RPG comme genre. Il s'attarde sur la genèse du jeu de rôle, avant même qu'il ne devienne ce que l'on sait de lui, en traitant des premiers wargames, de la création de la société TSR (Tactical Studies Rules) et de l'avènement du célèbre D&D (Dungeons & Dragons). On y apprend comment sont nés les premiers partenariats avec le jeu vidéo et comment l'informatique a réussi à absorber le jeu de rôle pour en faire une expérience tantôt solitaire (pedit5, dnd...), tantôt sociale (les ancêtres des MMORPG, les MUD - multi-user dungeons - débarquent rapidement). Il est intéressant de voir comment le RPG a évolué d'une pratique sociale, le faisant se jouer à plusieurs, à un divertissement aujourd'hui surtout solo et décrié dès qu'il ouvre ses portes au multijoueur. Dans ce chapitre, les auteurs traitent également de science-fiction, de MMORPG ou de l'avenir du RPG tel qu'on le connait aujourd'hui.

La seconde section du livre s'attarde sur des titres majeurs qui ont marqué au fer rouge l'histoire du RPG. Vous y trouverez donc Baldur's Gate, Deus Ex, Dragon Quest, Everquest, Fallout, Final Fantasy, les jeux autour de HP Lovecraft, Might & Magic, Shadowrun, The Elder Scrolls, The Witcher, Ultima, Warcraft, Warhammer, la saga Xeno et enfin Zork.

Le dernier chapitre traite des thèmes du RPG. Les auteurs y consacrent des pages sur les créatures emblématiques des RPG fantasy (gobelins, dragons...), les classes de personnage comme les différents mages, le gameplay qui fait la moelle de nos jeux actuels et passés.

 

L'avis de RPG France

 

Comment ne pas couvrir les auteurs d'éloges à la lecture de cet ouvrage ? Il convient d'abord de les citer : Julien Pirou, Bounthavy Suvilay, Tristan Lhomme, Bruno Rocca, Cyrille Baron, Yann Bernard et Pierre Le Pivain. Voilà qui est fait. Le travail accompli est remarquable de cohérence, tant dans le fond que dans la forme. C'est bien simple, cet ouvrage se lit comme un roman et on y revient régulièrement avec plaisir. La qualité d'écriture est bien là, tout comme l'humour bienvenu, toujours amené avec finesse.

La cohérence structurelle dont je parlais est d'autant plus appréciable que le livre est plutôt fourni en informations et anecdotes en tout genre. Mais où sont-ils allés chercher tout ça ? Il serait bien prétentieux et maladroit de dire qu'on n'apprend rien à la lecture. Chaque chapitre regorge de petits détails pertinents, croustillants et l'effet madeleine de Proust fonctionne parfois à plein régime. Le fameux : "ah oui, c'était génial ça, j'avais complètement oublié..."

Ce livre a également l'avantage de parler à tous les rôlistes : qu'on aime le jeu de rôle solo occidental, le MMORPG, les vieilleries ou les jeux japonais, tous les genres sont abordés sans distinction aucune. Il est agréable de voir une telle pluralité du propos se retrouver si cohérente au final. Une sorte de E Pluribus Unum du RPG en quelque sorte.

D'un point de vue matériel, c'est du beau travail : un papier épais et de qualité, une mise en page aérée et engageante, des illustrations (jaquettes de jeu) propres et bien placées. C'est un vrai plaisir et les lectures s'enchaînent naturellement.

Il n'y a pas à hésiter : que vous soyez un puriste difficile, un petit nouveau du RPG, un vieux briscard qui avait oublié ces jeux mythiques ou un amateur occasionnel, ce livre est fait pour vous. A plus forte raison, si vous lisez ces lignes, c'est que vous trouvez un intérêt à cette passion du RPG qui nous anime. Il serait dommage de se priver et de passer à côté d'une lecture si riche et passionnante.

 

Le livre

 

Editeur : Collectif Ankama
Format : 19 x 27 cm
Prix éditeur : 18,90€
159 pages
Paru le 25 octobre 2012
N° ISBN : 978-2365050197

Commentaires (23)

#2

Lamenoire
Garde

Les bonnes vieilles parties de jdr papier tous les week-ends entre potes, ça me manque...
#3

ninheve
Seigneur

j'aime en genéral beaucoup les dossiers de IG magasine et ce livre me tente bien, surtout que ayant vecu l'évolution du RPG depuis la forme papier....je suis très curieuse de lire leur analyse

Message édité pour la dernière fois le : 08/12/2012 à 09:14

#4

Andariel
Grand chevalier

Hmmm. Intéressant, par contre est-ce qu'ils ont cerné l'ultime question de "C'est quoi un RPG ? " et l'ont ils développée ?

Message édité pour la dernière fois le : 08/12/2012 à 09:53

#5

all_zebest
Seigneur

Excellente, ta chronique, Et'Nav' comme toujours. Ca m'a presque donné envie de l'acheter.

Message édité pour la dernière fois le : 08/12/2012 à 09:18

#6

TrollTraya
Noble

Yep, je pense aussi me le prendre, même si je ne crois pas qu'une vieille de la vieille comme moi y découvre beaucoup de choses... Mais même si je connais le sujet par coeur, j'adore ce genre de bouquin, allez savoir pourquoi...
#7

Andariel
Grand chevalier

Le 08/12/2012 - 09:34, TrollTraya a dit :Mais même si je connais le sujet par coeur, j'adore ce genre de bouquin, allez savoir pourquoi...


Sans doute parce que ça te réconforte dans l'idée que tu connais le sujet par coeur, et ça pour un troll c'est priceless
#8

AbounI
Gobelin

Une belle idée pour un zoli cadeau de noyel, oui.
Merci Etienne
#9

Etienne Navarre
Gobelin

T'inquiète Traya, tu apprendras des choses. Le contraire serait bien prétentieux.

@ Andy : non, ils ne se posent même pas la question de ce qu'est un RPG. C'est simplement un jeu de rôle qui est parti d'une nature politico-guerrière (le wargame) pour devenir un dugeon crawler et évoluer vers ce que l'on connait de lui.
Je ne pense pas que chercher à développer ce questionnement apporte beaucoup en soi à la réflexion. Etudier ses codes et ses thèmes majeurs me parait (comme ils l'ont fait) plus pertinent.
En tout cas, je le conseille à tous.
#10

Colinet
Garde

Ouah, merci pour l'apperçu plus que copieux, ça donne vraiment envie! Pour moi qui m'achète des livres de règles juste pour le plaisir de laisser voyager mon imagination, c'est de l'or pur!
#11

TrollTraya
Noble

On croirait presque que notre cher Etienne découvre le personnage.

non, je disais ça car le livre couvre pas mal de choses pour un nombre de page assez restreint, d'ou le fait que ne pense pas qu'il creuse vraiment en profondeur tous les sujets. Après tout, c'normal, il faut à boire et à manger pour le fan hardcore et pour le néophyte dans un tel bouquin pour espèrer le vendre correctement...
#12

redd
Garde royal

Très intéressant. Merci de l'info
#13

ivandolchevic
Villageois

Ah oui. les jdr papier ca vous marque au fer rouge. perso j'ai prefere Mage au classique DD.
#14

Colinet
Garde

Le 08/12/2012 - 18:58, ivandolchevic a dit :Ah oui. les jdr papier ca vous marque au fer rouge. perso j'ai prefere Mage au classique DD.


De mon côté, c'était Rêve de Dragon qui m'avait marqué. Le genre d'expérience qui brouille aussi les frontières entre le jeu et la réalité.
#15

Batman
Grand gobelin

Le 08/12/2012 - 11:44, Etienne Navarre a dit : Etudier ses codes et ses thèmes majeurs me parait (comme ils l'ont fait) plus pertinent.
En tout cas, je le conseille à tous.

Je sens que je vais adorer ! Merci pour la chroniques Etienne, je commande ça de ce pas !
#16

siobibeul
Novice

Ce livre reprend en fait des articles parus dans les 20 premiers numéros d' IG MAGAZINE .

J'ai bien aimé l'idée de les regrouper dans un même ouvrage.

Par contre , dommage que les articles soient repris en noir et blanc et pas en couleur comme dans IG : c'est tout de suite moins classe!

je conseille néanmoins vivement ce livre.
#17

Bacab
Noble

Ben moi je suis déçu
La partie centrale du livre où sont décrites les grandes séries du RPG fait un peu remplissage. J'attendais du livre plus d'analyse comme dans la premiére et la derniére partie. La c'est redondant avec les livres sur les grandes saga du jeu vidéo que j'ai déjà.
#18

Etienne Navarre
Gobelin

Oui mais si tu possèdes déjà pas mal de livres sur le sujet, fallait pas t'attendre à du nouveau. Il ne s'agissait pas d'inventer de la pseudo-réflexion bobo mais de présenter un ouvrage complet et suffisamment pointu pour satisfaire l'amateur éclairé.
#19

Bacab
Noble

Pourtant il y a tellement à dire !
pseudo-réflexion bobo

Sans vouloir être offensant c'est tout ce que t'inspire le mot analyse ?
#20

Etienne Navarre
Gobelin

Le 09/12/2012 - 23:13, Bacab a dit :Sans vouloir être offensant c'est tout ce que t'inspire le mot analyse ?

Non. Ca m'inspire le mot urine également.
#21

Reno
Chevalier

lol
T'étais de mauvaises humeur hier soir?

Sinon, je voulais le prendre chez la guerrière qui chevauche à cru, mais c'est en rupture...
#22

Etienne Navarre
Gobelin

Pas du tout, non non. C'était pour rebondir avec humour sur la remarque de Bacab qui, j'en suis sûr, commence à me connaître. Sacripan va.
#23

Bacab
Noble


T'as rien trouvé de mieux comme jeux de mots... Navrant Navarre
#24

Oded
Paladin

Au passage et en continuant dans le HS, le terme "bobo" est un peu démodé. Désormais on utilise "hipster".

Petit cadeau : http://lociol.files.wordpress.com/2010/11/hipster_evolution1.jpg

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2012 à 11:52





A venir Récent
Voir tous
S'abonner