Mercredi 18 Juillet 2018, 12:06     Connectés : 8      Membres : 7


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Divinity Original Sin, notre preview exclusive

par Azael 05 Avr 2013 11:34 25

 

Je l’avoue, je ne suis pas le mieux placé pour en parler car, de la série Divine Divinity, je n’ai pu faire que Divinity 2 : Ego Draconis qui était un RPG très sympa mais qui, de l’avis même du créateur Swen Vincke, est loin d’être le meilleur de la série. Pourtant, à l’époque, j’avais beaucoup apprécié ce jeu pour son humour décalé ainsi que  son intrigue qui, sans être exceptionnelle, était riche et bien menée pour aboutir à une fin très surprenante. Alors, quand un développeur me dit que Divinity: Original Sin sera mieux sur énormément de points, je ne peux que m’emballer.

 

Un RPG coopératif

 

Car c’est bien de cela qu'il est question ici : sur invitation, j’ai pu tester le dernier bébé de chez Larian Studios (avec en prime Divinity: Dragon Commander qui fera l’objet d’un autre article) et entrevoir les possibilités offertes par le premier RPG offrant un mode coopératif. En effet, et c’est la grosse innovation d’Original Sin, il est possible de faire l’ensemble du jeu à deux joueurs, tous deux incarnant un des deux héros du jeu. Mais là encore, aucune obligation, vous pouvez jouer à deux comme vous pouvez jouer seul… Mais vous pouvez aussi jouer à deux et faire chacun votre vie de votre coté et ceci, même si votre allié est en combat et dans la mouise pendant que vous êtes parti cueillir des champignons et commercer avec la gérante du coin. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pendant mon test qui s’est avéré être une succession de fails assez marrants. Ainsi, lors d’un combat, ayant mal évalué les distances, j’ai tiré une flèche de poison à bout portant sur mon allié avant que celui-ci n’enflamme le décor. Je n’ai pas encore compris comment nous avons réussi à nous en sortir… Etait-ce notre bonne étoile ? Ou juste le fait que je me sois enfui lâchement quand j’ai vu que nous ne pourrions vaincre ?
 
 
    
 
Car oui, les combats de ce jeu s’avèrent difficiles et tactiques. Le système de combat se présente comme du tour par tour plutôt classique mais maîtrisé et faisant appel à l’intelligence du joueur pour se servir de l’environnement et des différents effets que les combos peuvent apporter. Il est par exemple possible de faire pleuvoir et de créer des flaques d’eau que votre allié pourra électrifier par la suite ou encore, de manière plus subtile, de tirer une flèche dans un baril de vin, l’autre joueur pouvant ainsi enflammer le liquide. Les développeurs promettent une large variété de « combos » plus ou moins complexes, ainsi qu’une solide interactivité avec l’environnement.
 
    
 
Au travers de mes échecs et de mes essais tordus, j’ai d’ailleurs pu tester une partie de cette interactivité. Il est par exemple possible de se mettre un seau sur la tête et de voir les statistiques du personnage changer en conséquence. Dans ce cas, le personnage est immunisé aux sorts de pluie, puisqu’il est sorti couvert !
 
 

Moi pas coopérer, mais moi opérer toi à la masse – Dicton orc

 
Après information, il s’avère que, comme dans tous bons RPG old school qui se respectent, il est possible de tuer tout le monde et d’incarner de gros psychopathes comme de gentils héros. Tout en ayant un monde qui « répond » aux conséquences de vos actes. Ce point est renforcé par la possibilité de faire parler les deux héros entres eux sur les actions des joueurs sur l’environnement. Ainsi, il est possible de déclencher des phases de dialogues entre les deux héros, chaque joueur choisissant les répliques de son personnage, lui définissant un background. Par exemple, après une rixe avec deux gardes un peu ripoux, l’un des héros peut se poser des questions sur le fait que tuer des gardes peut les amener très vite à être considérés comme des criminels et qu’il n’a pas envie de cela. L’autre joueur peut alors essayer de le convaincre que ce qu’ils ont fait n’était pas un acte répréhensible en soi, puisque ce sont eux qui ont été attaqués ou, au contraire, accepter la rhétorique de son compagnon… Et ainsi de suite. C’est donc le joueur qui construit le background de son personnage par rapport à son compagnon, rendant les interactions avec le jeu d’autant plus riches selon les réponses. Je pense, même si je ne l’ai pas vu car une demi-heure de test ce n’est pas assez pour évaluer de telles choses, qu’il doit être possible de créer deux personnages qui ne s’entendent pas du tout mais qui ont malgré tout un but commun. Pour la même raison, je n’ai pas grand-chose à dire de plus sur l’histoire du jeu que ce qui a déjà été raconté dans d’autres articles, à savoir que le jeu se déroule plusieurs centaines d’années avant le premier épisode de la série. C’est donc une préquelle à Divine Divinity
 
    
 
Les orcs entrent en guerre avec Rivellon pour une raison que nous devrons découvrir. Les joueurs incarnent les rôles d’une femme récemment revenue à la vie et d’un homme sortant tout juste de prison. Ces deux personnages s’avèrent être « classeless », c’est-à-dire qu’aucune classe ne leur est attribuée au commencement du jeu. C’est le joueur qui déterminera complètement l’orientation de son héros d’une part par l’arbre de compétences et l’équipement et par les dialogues d’autre part. Par exemple, j’ai incarné une archère maîtrisant quelques sorts d’eau et de glace, alors que mon compagnon était plutôt en mode gros guerrier traditionnel. Encore une fois, en ce qui me concerne, c’est une bonne pioche pour Larian Studios. Je déteste les avatars préconçus et le fait de pouvoir agir sur l’ensemble de la construction du personnage et ce tout au long du jeu, me fait penser qu’elle sera riche et pleine de possibilités et de choix à faire.  D’ailleurs, à propos de la durée de vie du soft, j’ai cru entendre « entre 60 et 80 heures », à confirmer lorsque nous aurons la bestiole entre les mains.
 
Et vous ? C’est quoi votre péché mignon ? Original Sin ?
 

Vous l’aurez sans doute compris, Divinity: Original Sin s’avère être un jeu exigeant, s’appuyant sur un background solide - la série a tout de même plus de dix ans d’âge - et ne négligeant pas les actions un peu décalées ou virant même au n’importe quoi. J’ai rarement été aussi emballé par un jeu que par ce Divinity: Original Sin. Bref, si vous aimez les RPG old school, faîtes comme moi et rongez votre frein car j’attends désormais sa sortie avec impatience. J’ai essayé de tirer un peu les vers du nez aux différentes personnes présentes sur une éventuelle date de sortie, mais, devant les réponses un peu divergentes du développeur et des personnes s’occupant de la promotion du jeu, je pense qu’il vaut mieux tabler sur une sortie en fin d’année. D’ailleurs, petite mention à l’équipe de Larian Studios qui est composée de vrais passionnés, en plus d’être vraiment sympathique. Big up donc.

 

Commentaires (25)

#2

ninheve
Grand chevalier

wow, tout cela est super tentant!
#3

Baalka
Grand chevalier

Haha, ça faisait un moment que je me demandais si vous faisiez partie de la bonne centaine de journaux et sites ayant testé leurs jeux Merci pour le test, intéressant et très positif!

Ce qui m'étonne, c'est que pour la durée de vie j'ai lu Swen tabler sur du 40h dans les commentaires Kickstarter. M'enfin, quand on se dit qu'ils ont conçu Divine Divinity comme un jeu de 20h et qu'il m'en a fallu 80 (comme à beaucoup de joueurs)... Et leur planning tel qu'annoncé sur Kickstarter est : alpha l'été, bêta en septembre, sortie en décembre (peut être repoussé s'ils atteignent une montagne de stretch goals, ceci dit).

Mais merci Azael, tu me rends encore plus impatient que je ne l'étais, ce test dissipe les doutes qui pouvaient traîner (sur le système de combat surtout que beaucoup trouvent mou)
#4

mophentos
Paladin

zut ! encore un jeu à acheter !!!
#5

Lamenoire
Guerrier

De simple curiosité au départ je suis passé à attente impatiente, à tel point que je l'ai kickstarté.
A chaque nouvelle info c'est de plus en plus prometteur! Espérons que le scénario tiendra aussi bien la route que le reste!
#6

Cyrus Redguard
Noble

le seul bémol pour moi ce sont les graphismes pour le coup, je les trouve trop cubique. Il faut voir en jeu mais je suis un poil déçu
#7

siobibeul
Novice

je vais me laisser tenter.

par contre , le studio étant belge , est ce que quelqu'un sait si des envois seront effectués depuis l'Europe ?

je trouve en effet dommage de payer 18$ en plus via kickstarter pour un envoi hors des USA si ce n'est pas utile.

il faut peut être attendre les derniers jours de la campagne , et une option paypal ...
#8

Baalka
Grand chevalier

Un système d'envoi depuis l'Europe est en effet en cours de préparation (il était prévu dès le début, mais Kick' n'autorise que les frais de ports US/hors US, ils doivent donc user de quelques 'tricks'), zont juste eu deux trois problèmes (avec les distributeurs et la TVA je crois), donc attends quelques jours et ça sera possible (à coup sûr avec l'option paypal -qui à mon avis arrivera brièvement après les 400 000 atteints- et probablement sur Kick aussi). Sinon tu Kick' déjà maintenant, et le surplus sera là en plus pour aider Larian plutôt que de partir dans du port (ça dépend si tu comptes économiser la différence ou pas)...

Edit : un post de Swen dans les commentaires qui confirme ce que je dis : "We planned on doing more today but our internal stretch goal discussions took so long today that this was the max we could manage. We'll update add-ons soon, add paypal and provide a solution for EU shipping.". A priori, pour ceux qui voulaient une version physique de D:OS mais aussi Dragon Commander, celui-ci sera disponible en add-on. Je suis moyennement adepte de cette option, ça risque de trop cannibaliser les ventes de ce jeu, alors qu'ici ça laissait la marge aux plus généreux pour donner plus et acheter Dragon Commander à part (à mon avis ce pour quoi ils n'en ont pas fait un add-on dès le début). Attention cependant, ceci n'est qu'extrapolation de ma part.

Re-Edit : update 7 avec l'annonce des Stretch Goals et la musique de Kirill Pokrovsky que j'attendais pour hier. J'espère qu'ils feront une autre update d'avantage dédiée à son travail, il le mérite (et ça pourrait appâter du monde).

Message édité pour la dernière fois le : 05/04/2013 à 23:13

#9

pouicoss
Seigneur

Merci Aza pour cette préview !! Ca met l'eau à la bouche là !
#10

Chinaski
Grand chevalier

C'est très bien tout ça ! Bonne preview !
J'ai hâte, moi aussi, de voir jusqu'à quel point on pourra faire évoluer une mésentente entre les deux héros. Tirages de bourres en perspective !

Ah ! Juste un détail : le vin ça ne s'enflamme pas, j'ai déjà essayé...
#11

siobibeul
Novice

merci Baalka pour ces précisions.
#12

Beren
Citoyen

Vivement la sortie :-)
#13

Maglor
Garde

Au départ j'étais pas trop emballer par ce Divinity : Orignial Sin.
Mais avec votre preview et celle trouvé sur un autre site et bien cela donne bien envie en tout cas !!

#14

Dwilaseth
Seigneur

Les rédacteurs du site généraliste jeuxvideo.com ont eu la chance récemment de s'essayer à Original Sin durant une session de présentation du futur blockbuster basé sur la licence Divinity. En général je suis pas un grand fan des tests qui proviennent de ce site mais celui-ci mérite d'être lu car il en demeure complet et reste assez objectif si on prend en compte que Larian Studios, le développeur et éditeur, n'est pas un des partenaires commercial du site.

LIRE L'ARTICLE

Origin Sin s'annonce peut-être bien comme un étant un des jeux les plus prometteur de ce début d'année 2014.

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2013 à 15:53

#15

prypiat
Paladin


Origin Sin s'annonce peut-être bien comme un étant un des jeux les plus prometteur de ce début d'année 2014.

Franchement, si je suis pas fan de l'univers de Divinity, si le jeu est moitié aussi bon que les différentes previews et vidéos le montrent, on tient là un des RPG du siècle. Oui, carrément.
#16

skoeldpadda
Seigneur

En même temps, annoncer "du siècle" en 2013, tu prends pas un grand risque. En 2084 y aura probablement plus de concurrence
#17

Phoenix
Paladin

Les rédacteurs du site généraliste jeuxvideo.com...En général je suis pas un grand fan des tests qui proviennent de ce site



J'adore car j’entends souvent cette phrase à droite a gauche, mais les gens y vont tout autant !
#18

Baalka
Grand chevalier

Oups, j'ai posté l'info ailleurs sans avoir vu qu'elle était ici, désolé. Mais j'trouve au contraire cette preview peu intéressante, trop technique -ce que j'attends d'un test et non d'une preview.
#19

Dwilaseth
Seigneur

J'adore car j’entends souvent cette phrase à droite a gauche, mais les gens y vont tout autant !

Tu as tout à fait raison Phoenix. Le soucis c'est que ce site était encore respectable il y a peu (surtout quand on connait son histoire qui a débuté par ETAJV). Tout les rédacteurs qui faisaient de ce site une référence sont partis un après l'autre et aujourd'hui la rédaction est constituée de jeunes stagiaires sans aucun background qui testent un jour le dernier "Mon Petit Poney" et le lendemain passe sur un grand RPG ou un grand jeu de stratégie. Certain ne seront pas d'accord avec moi, mais depuis le départ de "PixelPirate" qui était le testeur des "RPG" ce site n'a plus aucun bon rédacteur crédible pour traiter de manière objectif la question du jeux de rôle.

Bref, même si je n'accorde plus aucune crédibilité aux chroniqueurs il n'empêche que les éditeurs prennent jv.com comme "LE" site français et donc il devient forcément un incontournable en terme de "news" et il n'y a pas de honte à le dire. Maintenant, entre le fait de se tenir au courant des prochaines sorties (ou des potins) et accorder une quelconque crédibilité à des testeurs qui donnent des 17/20 à un "Call of Duty" il y a tout de même un gouffre. Parfois quand même, dans le méandre de conneries qui circulent sur ce site il y a un ou deux ovni.. comme cet article en autre.

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2013 à 20:40

#20

Phoenix
Paladin

Dwilasteth, tu ne vas pas m'apprendre la vie sur jv.com, comme si tu avait été le pionnier du site, car moi aussi je sais tout ça.

Le coup de : "la bande a Pixelpirate c'était mieux" , on l'a sors souvent (oui il y avait une belle équipe à une certaine période certes). Mais le problème, c'est que ce que tu dis, on l'a sortais déja à l'époque de Pixel voir même bien avant ! Donc cela ne change en rien l'attitude des gens.


Ce que je veux dire, c'est que je remarque que les personnes comme toi, aime bien citer jv.com (et ça ne me dérange aucunement je te rassure car moi même j'y passe , par contre ça peut peut être déranger RPG.France, mais la faut voir avec eux), mais c'est le fait de voir les gens se justifier quand il mette un lien sur ce site, comme si vous aviez la honte de le dire/le mettre.

Il y à pas mort d'homme ! ça reste un site d'info comme tout, et il y a du bon et du moins bon, comme tout .




EDIT: Par contre ça serait sympa que t'arrête d'éditer a tout va la.....

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2013 à 20:50

#21

Dwilaseth
Seigneur

Comme j'ai dis parfois il y a du bon, même dans le pire et je trouvais que cet article était bien sympa et rendait honneur au titre ce qui est rare quand on connait jv.com.
#22

Phoenix
Paladin

La prochaine fois je te citerais en entier car la t'a carrément changer tes phrases après ma réponse, ça fausse pas mal la...
#23

Dwilaseth
Seigneur

J'avais même pas vu que t'avais répondu en faite. Mais c'est vrai que c'est une mauvaise habitude que j'ai de rééditer mes interventions une fois les avoir relu. Quoi qu'il en soit j'ai bien aimé l'article et je pense qu'il fait honneur au jeu. Quoi que, la prochaine fois je m'abstiendrai peut-être de le faire..

Message édité pour la dernière fois le : 10/12/2013 à 21:49

#24

Chinaski
Grand chevalier

Allez plutôt voir cette preview ci, comme ça, pas d'embrouilles.
#25

Baalka
Grand chevalier

D'accord avec Chinaski, elle est de plus bien plus intéressante. En tout cas, elle me fait baver (ou peu s'en faut).




Voir tous